Château Carbonnieux
Croix Carbonnieux Pessac rouge

25,00 

Un nez de fruits rouges avec cette pointe de fumé si plaisante en bouche dans les vins de Léognan. Un peu moins puissant en bouche que le Carbonnieux, ce vin, très apprécié par la gastronomie, peut-être bu plus jeune et offre un large choix d’accord met et vin.

Disponibilité:: 3 en stock Catégories : ,

Informations complémentaires

Poids 1.3 kg
AOP

Pessac-Léognan

Cépage

Cabernet-Franc, Cabernet-Sauvignon, Merlot, Petit-Verdot

Contenance

0,75 L

Couleur

Rouge

Degré d’alcool

13°

Cuvée

Croix Carbonnieux

Millésime

2016

Pays

France

Région

Bordeaux

type-de-vins

Vin rouge Repas

Carafage - Pierre Nobleouvrir 2h avant dégustation

Icônes fourchette à télécharger gratuitement - Icône.com filet de bœuf et jus truffé, épaule d’agneau aux olives noires, lapin chasseur, salers, tommes de montagne

Le nom de Carbonnieux viendrait d’une famille « Carbonius » ou Carbonnieu, ayant défriché et mis en culture des terres situées à Léognan au début du XIIIème siècle. Les archives de Bordeaux mentionnent le nom d’un certain Ramon Carbonnieu, propriétaire de vignes à Léognan en 1234.

En 1519, suite aux déboires de la Guerre de Cent Ans, la terre de Carbonnieux fut revendue par les Bénédictins de Sainte Croix à Jean de Ferron.
Issu d’une puissante famille bourgeoise de Bordeaux qui possédait déjà des vignes, Jean de Ferron, récemment anobli, se devait, pour donner du lustre à son rang, de posséder un grand vignoble en Pays de Graves. Nouveau Seigneur de Carbonnieux, il entreprend une politique d’acquisitions et de remembrements qui se poursuivra sous ses successeurs pendant deux siècles et demi.

Pourtant hissée au titre de « Seigneurs de Carbonnieux », la famille Ferron, endettée, céda sa propriété de Carbonnieux en 1740 aux moines de l’abbaye Sainte-Croix de Bordeaux. Après 2 siècles et demis passés entre les mains des Ferron, une nouvelle ère se profile pour Carbonnieux.

A la révolution française (1789), l’état récupéra les biens du clergé.
En janvier 1791, à l’issue d’enchères acharnées, Carbonnieux est vendu comme « bien national » à Elie de Bouchereau moyennant 366 000 livres, soit 170 000 livres de plus que son estimation.

L’hiver 1956 est marqué par un terrible gel et cette même année, dès son acquisition, Marc Perrin s’attèle à la restauration du château et de son vignoble. Avec l’aide de son fils, il se lance dans une grande campagne de replantation qui porte dans un premier temps le domaine viticole à 45 hectares en 1970, puis à 70 hectares en 1980 pour près de 95 aujourd’hui. Au décès de son père, Antony prend les rênes, il construit un nouveau cuvier en 1990 et modernise les chais pour les adapter aux nouvelles méthodes de vinification.

2019, La famille s’agrandit, les fils ainés d’Éric rejoignent les équipes de travail. Marc pour une partie commerciale et Andréa en tant qu’œnologue-maître de chai.

 

Château Carbonnieux - Pierre Noble

Vous venez d'ajouter ce produit au panier: